Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.02.2012 08h13
La Russie ne soutiendra pas des sanctions visant à un changement de régime en Iran (vice-ministre des AE)

La Russie ne soutiendra pas d'éventuelles sanctions contre Téhéran pour apporter un changement de régime en Iran, a déclaré mercredi Sergueï Riabkov, le vice-ministre des Affaires étrangères.

« Quelqu'un pourrait voir la situation actuelle comme une fenêtre d'opportunité et cyniquement suivre le chemin de changement de régime à Téhéran. Mais la Russie ne va pas adhérer à un tel plan d'action et ne partage aucune action de responsabilité politique et judiciaire pour ces actions», a déclaré M. Ryabkov dans une interview publiée dans le magazine Bezopasnosti.

Il a dit que des sanctions contre l'Iran sont épuisées et Moscou appelle à d'autres moyens sérieux pour des négociations avec l'Iran, recherchant de compromis et des décisions qui pourraient intéresser l'Iran.

M. Ryabkov a ajouté que c'est vrai que l'Iran est en train de développer son programme nucléaire et limite sa coopération avec l'Agence internationale d'énergie atomique (AIEA), mais la Russie estime qu'il n'existe aucune preuve à ce jour pour démontrer que le programme nucléaire iranien a une dimension militaire.

« Nous sommes dans le voisinage immédiat de l'Iran, et un Iran doté d'armes nucléaires n'est pas une option pour la Russie», a déclaré Riabkov.

L'Iran a activé des centrifugeuses avancées dans ses installations nucléaires pour l'enrichissement d'uranium, a rapporté mercredi Pars, l'agence de presse iranienne. Les analystes ont avertis que cela peut causer des problèmes et attire d'éventuelles sanctions de l'Occident.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?