Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.02.2012 10h42
Syrie: 28 morts dans deux explosions (REPORTAGE)

Le jeune Talek n'a jamais pensé qu'il serait sur un lit d'hôpital, grièvement blessé, au moment où il sortait de chez lui pour acheter du pain dans un matin ensoleillé.

Malgré les 11 mois de troubles politiques, la ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, où Talek habite, était calme dans l'ensemble, avant que deux puissantes explosions n'aient secoué la ville vendredi, tuant au moins 28 personnes et blessant 235 autres.

"J'ai vu un véhicule noir immatriculé à la province d'Idlib foncer dans le siège des renseignements militaires avant que je ne sois atteint par l'explosion", a précisé Talek aux journalistes, alors que sa mère pleurait à son côté.

Il a fait allusion à l'explosion ayant frappé le siège des renseignements militaires à Alep. A ce moment-là, plusieurs groupes d'enfants étaient en train de faire un pique-nique avec leurs parents dans un parc voisin.

Cependant, la description de Talek sur le véhicule noir ne peut pas être vérifiée par des sources indépendantes.

Des correspondants de l'agence Xinhua ont constaté sur place que le bâtiment a été complètement détruit, toutes les fenêtres brisées, des fragments de meubles par terre partout, et les photos du président Bachar al-Assad toujours sur le mur.

La route menant au site de l'explosion a été fermée par la police, et des équipes de recherche et de secours étaient en train de dégager les débris, pour trouver des dépouilles ou même des survivants.

La deuxième explosion a ciblé le siège des forces de l'ordre, situé dans le quartier d'Arkoub, à 8 km du siège des renseignements militaires.

Le ministre syrien de la Santé, Wael al-Halki, a indiqué que le bilan pourrait s'alourdir du fait que certains blessés étaient dans un état critique, ajoutant que son ministère possède d'un stockage stratégique de médicaments, ce qui est nécessaire pour les situations d'urgence, selon l'agence de presse officielle SANA.

Jusqu'à présent, personne n'a revendiqué la responsabilité de ces explosions, mais le gouvernement syrien a imputé les explosions aux groupes armés soutenus par des forces étrangères, et une enquête a été ouverte à cet égard.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 10 février
Sélection du Renminribao du 10 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?