Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.02.2012 13h35
Mme Clinton et son homologue israélien discutent de l'Iran et des négociations de paix israélo-palestiniennes

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a discuté mardi avec son homologue israélien Avigdor Lieberman de toute une série de questions, dont l'Iran, les relations bilatérales et les négociations de paix avec les Palestiniens.

"En ce qui concerne l'Iran, ils ont discuté de façon approfondie de l'impact qu'ont les nouvelles sanctions et des efforts que nous déployons auprès des différents pays à travers le monde pour qu'ils cessent de faire appel au pétrole iranien, et évidemment, de notre engagement mutuel d'empêcher l'Iran de se doter d'une arme nucléaire et du renforcement de la pression à travers les sanctions", a indiqué la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland lors d'un point de presse, à l'issue de la réunion qui a duré une quarantaine de minutes.

Suite à la décision prise en janvier par l'Union européenne de cibler les exportations de pétrole de l'Iran dans le cadre des sanctions, le président américain Barack Obama a ordonné dimanche le gel de tous les avoirs du gouvernement iranien et des institutions financières sous juridiction américaine, dont ceux de la banque centrale de l'Iran notamment, afin d'accentuer encore la pression sur la république islamique pour qu'elle infléchisse sa position sur son programme nucléaire controversé.

Face aux tentatives présumées de l'Iran d'acquérir des armes nucléaires, l'administration Obama privilégie l'approche diplomatique, mais les rumeurs enflent quant à une éventuelle attaque qu'Israël pourrait lancer de façon imminente sur les installations nucléaires iraniennes.

En ce qui concerne les négociations de paix avec les Palestiniens, M. Lieberman a réaffirmé l'engagement d'Israël en faveur d'une solution à deux Etats et son désir de poursuivre le processus "qui s'efforce d'en venir à des pourparlers directs".

Les Israéliens et les Palestiniens ont repris contact dans le cadre de cinq réunions exploratoires à Amman en Jordanie entre le 3 et le 25 janvier. Le quartette composé des Etats-Unis, de l'ONU, de l'Union européenne et de la Russie avait fait pression sur les deux parties pour relancer les pourparlers directs.

"Nous nous attendons à une reprise de ce processus en Jordanie, et nous espérons que cela aura lieu le plus tôt possible", a indiqué Mme Nuland.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?