Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.02.2012 13h13
OMM : la vague de froid en Europe disparaîtra d'ici 15 à 21 jours

Depuis fin janvier, une vague de froid, due à un anticyclone sibérien, s'est installée sur la majorité de l'Europe et en Afrique du Nord, ce froid, caractérisé par des températures de l'ordre de -30 degrés (centre de l'Europe et Balkans) disparaîtra d'ici 15 à 21 jours, a annoncé mardi l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM).

Selon l' OMM, e réchauffement climatique fait partie des hypothèses étudiées pour expliquer le phénomène. Généralement, les experts observent sur l' Europe, en hiver, une succession de perturbations météorologiques classiques, caractérisées par une échelle temporelle d' une semaine à 10 jours. Habituellement les perturbations emmènent de la pluie mais les températures ne sont pas aussi froides qu'aujourd'hui.

Les experts constatent un blocage de ces perturbations. Au lieu de circuler d' Ouest en Est, la masse d' air froid provenant des régions arctiques se dirige du Nord vers le Sud. Ce froid arctique est sec. Cependant on a noté des chutes de neige très importantes dans les Balkans (Serbie, Bosnie, Croatie). Il y a quelques jours, l' Algérie a connu des chutes de neige qui a atteint 5 à 10 centimètres en 24 heures. D' après l' expert de l' OMM, "cette vague d'air polaire disparaîtra d' ici 15 à 20 jours".

Actuellement les experts de l' Organisation Météorologique Mondiale (OMM) tentent d' identifier les éléments qui provoquent le blocage de cette masse d' air polaire. Plusieurs explications peuvent être prises en compte a déclaré Omar Baddour, « les changements météorologiques, les ondes planétaires souvent déclenchées par les océans (El Nino, La Nina) ou les mouvements de l' Arctique susceptibles de modifier les hautes pressions sur les continents et maintenir la masse d' air sibérien".

Les experts météorologiques de l' OMM étudient l' hypothèse selon laquelle la fonte des glaces du Groenland, causée par le réchauffement climatique, modifierait la salinité des eaux de l' Atlantique Nord et affaiblirait le Gulf Stream, source d' énergie active sur la majorité de l' Europe de l' Ouest. "Modifier la salinité des eaux et ainsi affaiblir le Gulf Stream pourrait être la raison du blocage d' une masse d' air polaire sur l' Europe", a déclaré l' expert de l' OMM, Omar Baddour. Mais il a insisté sur le fait que cette hypothèse n' avait pas encore scientifiquement confirmée, ni prouvée, "il faut du temps et du recul pour être sûr" a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?