Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.02.2012 07h58
L'Iran cherche à dialoguer pour dissiper les "malentendus" avec l'UE

Le président de la Commission parlementaire sur la sécurité nationale et la politique étrangère, Alaeddin Boroujerdi, a déclaré que le dialogue restait le meilleur moyen de dissiper les "malentendus" entre l'Iran et l'Union européenne (UE), a rapporté lundi l'agence de presse semi-officielle Fars.

L'Iran est disposé à établir une coopération renforcée avec l'Europe dans les domaines politique, économique et parlementaire, a indiqué M. Boroujerdi dimanche lors d'une rencontre avec l'ambassadeur danois Anders Christian Hougaard.

Très récemment encore, les députés iraniens ont pourtant ouvertement discuté d'une éventuelle interruption des exportations pétrolières vers l'UE, une mesure préventive destinée à contrer les nouvelles sanctions imposées par l'UE sur les exportations de pétrole iranien.

Ali Larijani, président du Majlis, le Parlement iranien, a fait savoir que la décision de couper les exportations pétrolières iraniennes vers l'UE avait encore besoin d'être discutée et que la décision finale serait annoncée dans un avenir proche.

De son côté, le ministre iranien du Pétrole, Rostam Qasemi, a déclaré samedi que Téhéran allait définitivement arrêter ses exportations pétrolières vers certains pays européens, et a appelé l'UE à réviser sa décision d'imposer un embargo sur le pétrole iranien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 6 février
Sélection du Renminribao du 6 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?