Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.02.2012 13h28
La Ligue arabe s'engage à continuer ses efforts pour mettre fin à la crise en Syrie

La Ligue arabe va continuer ses efforts pour mettre fin à la crise syrienne bien que le Conseil de sécurité de l'ONU n'ait pas pu adotpé un projet de résolution en la matière, a déclaré dimanche le chef de la Ligue arabe nabil al- Arabi.

Pour M. Al-Arabi, le fait que l'initaitive de la Ligue arabe n'a pas obtenu le soutien au Conseil de sécurité ne signifie pas qu'il n'existe pas de soutien international aux efforts arabres.

La Ligue arabe continuera ses efforts avec le gouvernement et l'opposition de la Syrie afin de mettre fin à l'effusion de sang dans ce pays, de protéger les civils, et de trouver une solution politique conduisant à l'achèvement des réformes que le peuple syrien espère, a dit M. al-Arabi.

Une résolution politique doit permettre d'assurer l'unité de la sécurité nationale de la Syrie et d'éviter toute ecomplexité ou ingérence militaire étrangère, a souligné le chef de la Ligue arabe, qui a exprimé l'espoir que le gouvernement syrien doit répondre aux demandes du peuple et stopper les violences.

Le 11 février, les ministres des pays de la Ligue arabe doivent se réunir de nouveau pour étudier la crise de la Syrie et examiner la proposition du chef du comité ministriel sur la crise syrienne, a-t-il dit.

La réunion devrait aussi aborder la possibilité de saisir une nouvelle fois le Conseil de sécurité de l'ONU, a ajouté al-Arabi.

La Ligue arabe avait appelé le président syrien Bachar al-Assad à remettre le pouvoir à son vice-président et à former un gouvernement d'union nationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 3 février
Nouvelles principales du 3 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?