Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.01.2012 08h45
Le Premier ministre britannique prône une "solution à deux Etats" entre la Palestine et Israël

Le Premier ministre britannique David Cameron a rencontré lundi à Londres le président palestinien Mahmoud Abbas à qui il a réaffirmé le soutien "fervent" de la Grande-Bretagne en faveur d'une "solution à deux Etats" entre la Palestine et Israël.

"Nous pensons que les pourparlers de paix qui ont commencé en Jordanie apportent réellement une opportunité, et nous espérons que les deux parties sauront exploiter et prolonger cette opportunité. Nous pensons que c'est absolument vital", a-t-il estimé lors de son entretien avec son interlocuteur palestinien au 10, Downing Street, dans le centre de Londres.

D'une certaine façon, "le temps presse" pour la solution à deux Etats, car "autrement, les faits sur le terrain" feront qu'il sera "de plus en plus difficile" d'envisager cette solution, a-t-il dit en référence à la colonisation israélienne.

"Nous ferons tout ce que nous pourrons pour encourager ces discussions", a ajouté le Premier ministre.

M. Abbas, qui doit également se rendre à Berlin et Moscou, a remercié M. Cameron de son soutien et a affiché son optimisme, disant avoir bon espoir de voir les négociations palestino-israéliennes déboucher sur des résultats "tangibles".

Il a toutefois indiqué que la question du "temps" était "un sujet essentiel des pourparlers". La construction des colonies juives "doit cesser pour que nous puissions poursuivre nos négociations", a-t-il souligné.

M. Abbas a également invité son interlocuteur à accentuer le rôle politique britannique, qui revêt selon lui une grande importance car Londres a "des relations très équilibrées" à l'égard d'Israël et de l'Autorité palestinienne.

Le 3 janvier dernier, la Jordanie a accueilli une réunion visant à relancer les pourparlers de paix israélo-palestiniens. Cette rencontre a rassemblé des responsables israéliens et palestiniens ainsi que des représentants du Quartette chargé de la médiation, lequel regroupe les Nations unies, l'Union européenne, les Etats-Unis et la Russie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 17 janvier
Nouvelles principales du 17 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?