Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.01.2012 13h15
Iran: un ingénieur nucléaire tué, Israël et Washington pointés du doigt

Des responsables iraniens ont accusé mercredi les Etats-Unis et Israël d'être derrière l'assassinat d'un membre de son personnel nucléaire.

Selon les médias locaux, Mostafa Ahmadi-Roshan, un employé du site d'enrichissement de l'uranium de Natanz en Iran, a été assassiné dans un attentat à la bombe, dans une rue située près de la place Ketabi dans le nord de Téhéran, mercredi matin.

Le premier vice-président iranien, Mohammad-Reza Rahimi, a déclaré que des agents israéliens avaient perpétré l'assassinat, selon l'agence de presse officielle IRNA.

"Les ennemis de l'Iran doivent savoir qu'ils ne réussiront pas à empêcher le progrès scientifique de l'Iran par des actes terroristes", a affirmé M. Rahimi, cité par IRNA.

Toujours mercredi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a déclaré que l'assassinat du physicien nucléaire iranien était une preuve supplémentaire de la persistance d'Israël à commettre des "actes terroristes inhumains", avec le soutien de certains États occidentaux, en particulier les États-Unis, et ceci dans le but de freiner les activités nucléaires "pacifiques" de la République islamique, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Fars.

Selon M. Mehmanparast, l'Iran a l'intention de porter cette affaire devant la justice internationale.

Le président du Majlis (le Parlement iranien), Ali Larijani, a également condamné l'assassinat d'Ahmadi-Roshan, un assassinat qui permet selon lui de mesurer la profondeur de l'hostilité que les "ennemis de l'Iran" portent à son pays, a rapporté mercredi la télévision par satellite locale Press TV.

"Ce n'est pas la première fois que des puissances arrogantes recourent à des moyens aussi futiles", a déclaré M. Larijani, ajoutant que les ennemis de l'Iran étaient conscients du fait que ces actions ne feraient pas faiblir la détermination de la nation iranienne.

Selon l'agence Fars, un assaillant à moto a attaché une bombe à la voiture d'Ahmadi-Roshan, et l'explosion a tué l'ingénieur et blessé deux autres passagers.

Un des blessés, le conducteur de la voiture, est décédé mercredi à l'hôpital des suites de ses blessures, selon IRNA.

Un peu plus tôt, les médias avaient identifié Ahmadi-Roshan comme un "professeur d'université", mais l'agence Fars et la télévision locale Press TV ont déclaré qu'il était "ingénieur nucléaire".

L'IRNA a rapporté plus tard, citant une déclaration de l'université Sharif de Téhéran, qu'Ahmadi-Roshan faisait partie du personnel du site d'enrichissement de l'uranium de Natanz.

La victime, âgée de 32 ans, était directeur adjoint du service commercial de cette installation. Il a obtenu en 2003 un diplôme de chimie à la prestigieuse université Sharif de Téhéran.

On ne sait pas encore clairement si Ahmadi-Roshan était ou non directement impliqué dans le programme nucléaire de l'Iran.

Ces dernières années, plusieurs experts nucléaires iraniens ont été assassinés.

En juin 2011, Dariush Rezaeinejad, 35 ans, un spécialiste en électro-technique de l'université Khajeh Nasir de Téhéran, qui travaillait pour le ministère iranien de la Défense, a été tué par des motocyclistes devant son domicile dans l'est de Téhéran.

En novembre 2010, le chercheur nucléaire iranien Majid Shahriari a été tué par une bombe attachée à sa voiture alors qu'il se rendait à son travail.

En janvier 2010, Massoud Ali-Mohammadi, un scientifique nucléaire de l'université de Téhéran, a été tué par une bombe détonnée à distance, attachée à une moto stationnée près de sa maison.

L'Iran a accusé Israël d'avoir perpétré ces assassinats, et a également accusé les Etats-Unis d'être derrière les "actes terroristes" commis contre les savants iraniens.

L'Occident soupçonne les activités iraniennes d'enrichissement de l'uranium d'être destinées à produire des armes nucléaires. L'Iran a démenti ces accusations, affirmant que son programme nucléaire visait des fins purement pacifiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?