Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.01.2012 08h17
Washington veut travailler avec la Turquie sur le dossier iranien (officiel américain)

Le vice-secrétaire d'Etat américain William Burns a déclaré mardi que Washington voudrait travailler avec la Turquie sur plusieurs dossiers, dont celui de l'Iran, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Anatolie.

La Turquie contribue à la stabilité de la région, a souligné M. Burns, ajoutant que les Etats-Unis et la Turquie sont préoccupés par le programme nucléaire iranien et que les deux pays travaillent sur ce dossier.

Selon M. Burns, la Turquie et les Etats-Unis partagent une inquiétude stratégique sur la possibilité que l'Iran fabrique des armes nucléaires, affirmant que les deux pays considèrent un tel développement comme quelque chose de dangereux qui causerait de l'instabilité dans la région.

Après son retour d'une visite à Téhéran, le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a déclaré vendredi à Ankara que "la partie iranienne a fait savoir qu'elle était déterminée et avait accepté de reprendre les négociations (sur son programme nucléaire)".

La Turquie a organisé un cycle de négociations nucléaires en janvier 2011 entre l'Iran et le G5+1, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies plus l'Allemagne, mais les deux parties n'avaient pas réussi à atteindre un accord.

L'Iran ne veut pas respecter ses obligations internationales, et ceci aura des conséquences, a souligné M. Burns.

M. Burns a ajouté que comme l'a dit le président américain Barack Obama, le vrai problème est que l'Iran n'est pas pressé de remplir ses missions, et c'est pourquoi les Etats-Unis ont hâte de travailler avec la communauté internationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?