Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.01.2012 13h27
Les rencontres d'Amman ne signifient pas une reprise des pourparlers de paix directs, indique un responsable palestinien

Les rencontres israélo-palestiniennes dans la capitale jordanienne d'Amman ne devraient pas être considérées comme une alternative à la date limite du 26 janvier fixée par le Quatuor de médiation international pour la reprise des négociations de paix directes, a déclaré mardi un haut responsable palestinien.

"Les rencontres de paix d'Amman ne peuvent pas être considérées comme une reprise des pourparlers directs entre Israël et la Palestine", a dit Hanan Ashrawi lors d'une conférence de presse à Ramallah après avoir rencontré Tony Blair, l'envoyé du Quartet.

Les négociateurs israéliens et palestiniens avaient déjà tenu deux réunions à Amman, sous le parrainage de la Jordanie et le Quatuor, qui comprend les États-Unis, la Russie, les Nations Unies et l'Europe.

Le Quatuor a donné un ultimatum jusqu'au 26 janvier pour les deux parties de reprendre leurs négociations de paix directes, qui avaient été suspendues en octobre 2010 après le refus d'Israël à arrêter la construction de colonies.

"Ces réunions sont tenues à la demande des autorités jordaniennes, et nous insistons que la cessation complète de construction de colonies et la reconnaissance du principe de deux Etats soient des conditions pour la reprise des pourparlers", a déclaré Ashrawi.

Entre temps, une source palestinienne fiable, a confié à Xinhua sous condition d'anonymat, que "les rencontres exploratoires" qui ont eu lieu en Jordanie entre les responsables israéliens et palestiniens n'ont abouti à rien.

"Prenant part à la réunion de lundi étaient le chef négociateur palestinien Saeb Erekat et un adjoint du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et la réunion a eu lieu à Amman", a déclaré la source, ajoutant que "aucun progrès n'a été réalisé".

La source a ajouté que les parties palestinienne et jordanienne attendaient une réponse officielle d'Israël à la vision palestinienne qui a été remise à la partie israélienne lors de la première réunion sur la reprise des négociations sur les deux questions de statut permanent, la sécurité et les frontières.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes