Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.01.2012 13h17
Les Palestiniens exclurent une percée au deuxième tour de pourparlers de paix

Des responsables palestiniens ont écarté lundi toute possibilité de faire une percée pendant le deuxième tour de réunions de paix qui se tiendra dans la capitale jordanienne d'Amman tard dans la jouarnée entre les négociateurs de paix israéliens et palestiniens.

Yasser Abed Rabbo, le secrétaire du comité exécutif de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP) a déclaré que les réunions en Jordanie seraient des "réunions d'exploration et les pourparlers ne peuvent pas démarrer au milieu d'une opposition israélienne aux principes de son lancement".

Les négociateurs palestiniens et israéliens ainsi que des représentants du Quartette international pour la paix au Moyen-Orient et des responsables jordaniens vont tenir la deuxième réunion tard lundi en vue d' étudier les possibilités de reprise des pourparlers de paix.

"Je ne pense pas qu'il y aura une percée à ces réunions tant que le gouvernement israélien rejette toujours les exigences palestiniennes sur la reprise des pourparlers de paix", a déclaré M. Abed Rabbo.

Les Palestiniens insistent que les pourparlers de paix directes avec Israël vont reprendre que si Israël arrête complètement la construction de colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est et accepte le principe d'une solution à deux Etas sur les territoires de 1967.

"Nous ne n' échappons pas à la reprise des pourparlers de paix directs", a affirmé Abed Rabbo à la voix officielle de la Palestine Radio. "Jusqu'ici, il n'ya pas d'éléments encourageants dans les réunions d'Amman".

Entre temps, les responsables israéliens ont déclaré plus tôt à Radio Israël, qu' ils sont optimistes que les réunions d' Amman conduiraient à la reprise des pourparlers de paix directs, qui avaient été suspendus depuis octobre 2010.

Lors de la première réunion tenue à Amman il ya dix jours, le chef négociateur palestinien Saeb Erekat a remis à son homologue israélien des documents liés à la vision palestinienne pour résoudre les problèmes des frontières et la sécurité. Les Palestiniens ont déclaré la réponse israélienne ne devait pas excéder le 26 janvier, lorsque le Quatuor se réunira pour décider sur la question de la partie qui responsable d' obstruer le processus de paix.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes