Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.01.2012 13h15
Démission du chef du personnel de la Maison Blanche

Le chef du personnel de la Maison Blanche William Daley doit démissionner prochainement pour être remplacé par Jacob Lew, directeur de la Maison Blanche en charge du budget, a rapporté lundi le Chicago Tribune, journal de la ville natale de M. Daley.

Ce remaniement en début d'année électorale doit être annoncé plus tard dans la journée.

Selon ce reportage, M. Daley aurait présenté sa lettre de démission au président lors d'un entretien privé au Bureau Ovale la semaine dernière, dressant le bilan des succès de l'administration lors de son année à ce poste et concluant qu'il était temps pour lui de retourner dans sa ville natale de Chicago.

Le changement de direction devrait officiellement avoir lieu à la fin du mois, ce qui donnerait à M. Lew le temps d'achever le projet de budget de l'administration, et à M. Daley de mener son équipe jusqu'au discours sur l'état de l'union dans le courant de ce mois.

M. Obama avait choisi M. Daley, héritier d'une dynastie politique de Chicago, comme chef du personnel en janvier 2011, en remplacement de Rahm Emmanuel, actuel maire de Chicago. M. Daley a également été secrétaire au Commerce sous l'administration Clinton et a dirigé la campagne présidentielle d'Al Gore en 2000. Il est le frère du maire de Chicago récemment parti en retraite Richard M. Daley et le plus jeune fils de l'ex-maire de Chicago Richard J. Daley.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes