Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.01.2012 09h17
Le nouveau chef de la FAO insiste sur l'éradication totale de la faim

Le nouveau directeur général de l'Organisation des Nations Unie pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), José Graziano da Silva, qui va prendre ses fonctions dans deux jours, a indiqué que l'élimination totale de la faim et de la sous-alimentation dans le monde est prioritaire.

Selon un communiqué publié mardi sur le site de la FAO, M. Graziano da Silva a affirmé qu'il n'y avait pas de temps à perdre d'ici la fin de son mandat qui s'achève dans trois ans et demi seulement.

La FAO accordera un soutien accru à un certain nombre de pays à faible revenu et à déficit alimentaire, notamment ceux qui sont confrontés à des crises prolongées, a-t-il dit.

"L'élimination de la faim nécessite l'engagement de tout un chacun : ni la FAO ni aucune autre agence ou aucun gouvernement ne peut gagner cette guerre tout seul", a dit notamment M. Graziano da Silva, ajoutant qu'il avait l'intention de travailler "de la manière la plus transparente et démocratique" avec les Etats membres, les agences de l'ONU, le secteur privé, la société civile et les autres partenaires.

Outre l'éradication de la faim, M. Graziano da Silva a aussi évoqué quatre autres priorités : progresser vers des systèmes de production et de consommation alimentaires plus durables; assurer une plus grande équité dans la gestion mondiale de l'alimentation; compléter la réforme et la décentralisation de la FAO; et développer la coopération Sud-Sud.

"Nous devons rebâtir la confiance entre le Secrétariat et les Etats membres pour progresser. A cet égard, j'ai l'intention de promouvoir des relations transparentes et constructives avec les Etats membres et les organes directeurs de la FAO", a-t-il affirmé.

M. Graziano da Silva a également indiqué qu'il s'emploierait à rendre la FAO plus efficace et réactive grâce à la réduction des coûts administratifs et à des gains d'efficience. A ce propos, il a souligné que les coupes pour une efficience accrue ne devraient pas nuire au travail technique de la FAO mais qu'ils permettraient au contraire de renforcer l'assistance directe de l'Organisation aux pays.

"Je suis persuadé que l'Organisation peut apporter une contribution significative et croissante à la sécurité alimentaire, à la production et à la consommation alimentaires durables dans le monde", a conclu M. Graziano da Silva.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis