Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.12.2011 13h00
Le Kirghizstan préoccupé par la présence d'une base aérienne américaine près de sa capitale

Le président kirghize Almazbek Atambaïev a déclaré jeudi que la présence d'une base aérienne américaine près de Bichkek, sa capitale, était dangereuse pour sa république.

"Le Kirghizstan n'a pas besoin d'une base aérienne américaine sur le territoire d'un aéroport civil", a déclaré M. Atambaïev lors d'une conférence de presse.

La présence du Centre de transit à l'aéroport de Manas implique un risque d'attaque de l'Iran, dont les relations avec les États-Unis se sont considérablement aggravées, a-t-il dit.

"Que se passera-t-il si les Iraniens tirent, dans le cadre de leurs tensions avec les Américains, un missile en direction du Centre de transit, et qu'ils frappent Bichkek ?", a-t-il demandé.

Le président a dit avoir expliqué sa position récemment à un responsable américain, ajoutant que celui-ci avait dit comprendre la situation.

M. Atambaïev a réaffirmé que sa position n'était "pas un jeu" mais une décision mue par son souci de la sécurité du Kirghizstan, et qu'en conséquence "il n'y aura pas de Centre de transit au Kirghizstan en 2014".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : Zhou Yongkang exhorte les avocats à jouer un rôle plus important pour l'équité et la justice sociale
Nouvelles principales du 29 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis