Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.12.2011 12h49
L'Italie se concentrera sur la croissance et la compétitivité en 2012 (PM)

Le Premier ministre italien Mario Monti a déclaré jeudi que "la phase deux" des mesures d'austérité de son cabinet portera essentiellement sur la promotion de la croissance économique et le renforcement de la compétitivité.

La nouvelle phase appliquera encore plus les trois piliers – rigueur, justesse et croissance- au centre du premier plan de 30 milliards d'euros (38 milliards de dollars américains) du plan de rigueur approuvé par le parlement la semaine dernière, a déclaré M. Monti lors de la conférence traditionnelle de fin d'année des médias.

Le Premier ministre a déclaré que la nouvelle phase pourrait être appelée "Croissance de l'Italie" après le premier plan intitulé "Sauvetage de l'Italie".

Dans les prochaines semaines, son cabinet d'urgence composé de technocrates se concentrera sur la croissance en libéralisant les professions fermées, en allégeant le marché du travail surtout pour les jeunes, et en valorisant les réformes structurelles, selon M. Monti.

La "phase un" et la "phase deux" sont fortement liées, a-t-il indiqué, car "une consolidation de l'équilibre public n'est pas possible en l'absence de croissance".

M. Monti a souligné le rôle crucial de l'Italie dans l'Union européenne (UE) et dans l'économie mondiale, déclarant que " l'instabilité des marchés internationaux est par-dessus tout un problème au niveau européen, qui a besoin d'une réponse de solidarité et de communauté".

L'UE seule doit discipliner son équilibre public et renforcer son union économique en attribuant plus de fonds réguliers pour aider les pays qui sont dans le besoin et en renforçant le dynamisme économique afin de stimuler la croissance, a-t-il expliqué.

Au sujet des sacrifices que les Italiens devront subir en termes de taxes et de restrictions plus élevées, qui mèneront inévitablement à une récession en 2012, M. Monti a déclaré que "ne pas demander ces sacrifices causera une récession encore plus graves et l'effondrement du pays".

Le calendrier est fondamental, a ajouté le Premier ministre, expliquant que "l'Europe attend l'Italie lors des deux prochaines réunions, l'Eurogroup le 23 janvier et le Conseil européen le 30 janvier, avec des mesures supplémentaires prises et d'autres prévues en termes de croissances, et nous travaillons en vue de ces échéances".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Les hauts dirigeants chinois assistent à une représentation de l'Opéra de Pékin à la veille du Nouvel an
Nouvelles principales du 30 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis