Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.12.2011 08h11
Le ministre pakistanais de la Défense annonce la fin de la gratuité des convois de l'OTAN

Le ministre pakistanais de la Défense, Chaudhry Ahmad Mukhtar, a déclaré mardi que les convois destinés aux troupes de l'OTAN en Afghanistan ne pourront plus passer la frontière gratuitement.

Le Pakistan a suspendu les livraisons destinées aux 150 000 soldats étrangers en Afghanistan le 27 novembre, un jour après que les avions de combat et hélicoptères de l'OTAN ont attaqué deux postes pakistanais et tué 24 soldats.

Le Pakistan a accordé des facilités d'accès routiers gratuits aux troupes de l'OTAN et maintenant le gouvernement envisage d'imposer des taxes sur les marchandises.

Les officiels ont déclaré que les camions et pétroliers de l'OTAN ont endommagé les routes menant aux points de frontière et c'est pourquoi le gouvernement envisage maintenant de lever des taxes.

Le ministre de la Défense a souligné que les routes pakistanaises avaient été détruites par la circulation des véhicules lourds qui transportent les marchandises de l'OTAN.

"Nous construirons nos routes et infrastructures avec l'argent que nous prendrons à l'OTAN", a-t-il expliqué aux journalistes dans le district de Larkana, dans la province de Sind. Il a ajouté que si les Etats-Unis étaient les amis des Pakistanais, ils prendraient soin des intérêts d'Islamabad.

"Nous devrions faire payer à l'OTAN les réparations de nos routes", a-t-il déclaré.

M. Mukhtar a affirmé que le Pakistan voulait entretenir de bonnes relations avec les Etats-Unis, ajoutant que le Pakistan continuerait la guerre contre le terrorisme, même après le départ des Etats-Unis de l'Afghanistan.

Le Premier ministre Yousouf Reza Gilani a quant à lui déclaré que le Comité parlementaire du pays sur la sécurité nationale a été désigné pour prendre une décision sur les convois de l'OTAN.

Le Comité a déjà demandé son avis aux Finances, à la Défense et aux Affaires étrangères sur les accords écrits avec l'OTAN et les Etats-Unis.

D'après le rapport, le comité a été informé du rapport d'enquête du Pentagone sur les attaques de l'OTAN contre les postes militaires pakistanais, qui ont tué plus d'une vingtaine de soldats pakistanais.

Le comité s'est réuni à la Chambre du parlement pour discuter de la situation générée par l'attaque du 26 novembre par l'OTAN contre des postes militaires dans la région tribale de Mohmand, à la frontière avec l'Afghanistan.

Une enquête de l'armée américaine a révélé qu'il a fallu aux officiers de l'OTAN environ 90 minutes pour informer un haut commandant des appels du Pakistan comme quoi ses avant-postes étaient attaqués, soulignant un manque de mesures appropriées pour éviter les erreurs transfrontalières mortelles comme les frappes aériennes du mois dernier qui ont tué 24 soldats pakistanais.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le PM chinois met l'accent sur la modernisation de l'agriculture et les droits des agriculteurs
Nouvelles principales du 28 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis