Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.12.2011 08h20
L'Iran peut développer des drones pour contrer la guerre secrète américaine

Le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Ahmad Vahidi, a déclaré que la république islamique est capable d'utiliser des drones aériens pour contrer toute guerre potentielle lancée par les Etats-Unis contre le pays, a rapporté lundi la chaîne de télévision locale Press TV.

L'Iran a de grands moyens dans tous les domaines de défense nationale, y compris l'utilisation de drones de renseignement ainsi que le décodage des avions et la neutralisation des guerres électroniques et secrètes, a déclaré dimanche M. Vahidi.

La République islamique peut développer et maintenir des réalisations même pendant "les circonstances les plus difficiles et sous sanctions", a-t-il souligné.

Il a également critiqué le silence des Nations Unies sur la violation de l'espace aérien iranien par un drone espion américain récemment.

Plus tôt ce mois-ci, les médias iraniens ont rapporté que l'armée iranienne avait abattu le drone américain RQ-170 dans l'est du pays, car ce dernier avait franchi la frontière orientale. La télévision d'Etat du pays a ensuite diffusé des images du drone.

L'Iran a appelé les Nations Unies à condamner l'infraction par le drone américain de l'espace aérien iranien, déclarant que Téhéran allait adopter "des mesures claires et efficaces" pour mettre fin à "ces actes dangereux et illégaux".

L'occident pense que le programme nucléaire iranien a pour but de produire des armes nucléaires, alors que la république islamique affirme que son programme n'a que des fins "civiles".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Les PM chinois et japonais s'entretiennent des relations bilatérales
Nouvelles principales du 26 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis