Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.12.2011 13h36
Au moins 40 migrants haïtiens sont morts lors d'un naufrage dans les eaux cubaines

Haïti a lancé des opérations de sauvetage en mer suite au naufrage dans les eaux cubaines d'une embarcation de migrants clandestins haïtiens, qui a causé la mort d'au moins 40 personnes, ont fait savoir dimanche les autorités haïtiennes.

"Le gouvernement a confirmé la nouvelle. Nous tenons une réunion d'urgence en ce moment-même", a indiqué dimanche un responsable au site Internet Haiti Press Network (HPN).

Cet officiel a fait état d'un "bilan provisoire de 40 morts" et indiqué que "les recherches sont en cours pour tenter de retrouver d'autres survivants".

Le naufrage s'est produit à une centaine de mètres de la pointe de Maïsi, à l'est de Cuba, où les gardes-côtes ont retrouvé les corps des noyés et secouru 87 survivants.

"C'est regrettable. La majorité des bateaux ne respectent pas les mesures de sécurité", a déploré la source contactée par HPN.

Les rescapés ont été transportés au Camp international pour immigrants de Punta Maisi où ils recevront des soins médicaux.

De nombreux Haïtiens cherchent à gagner clandestinement les côtes des îles des Caraïbes et des Etats-Unis.

Fin septembre, 10 migrants clandestins haïtiens ont péri en mer au large des Iles Turques et Caïques.

Environ 15 000 Haïtiens, dont 6 500 clandestins, vivent sur les Iles Turques et Caïques. Ce petit archipel caribéen est l'une des destinations les plus fréquentes pour les immigrants sans papiers d'Haïti.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis