Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.12.2011 13h27
L'Iran invite les inspecteurs de l'AIEA à visiter ses installations nucléaires

Le représentant permanent de l'Iran à l'Agence internationale d'énergie atomique (AIEA) Ali- Asghar Soltanieh a déclaré que la République islamique a invité les inspecteurs de l'AIEA à visiter les établissements nucléaires du pays, a rapporté mercredi Press TV, la télévision par satellite locale.

Suite à une invitation officielle iranienne envoyée aux inspecteurs de l'AIEA pour visiter le pays, Téhéran est prêt à répondre aux préoccupations sur son programme nucléaire, a déclaré mercredi M. Soltanieh dans un entretien à Press TV.

Soltanieh a déclaré mardi que l'Iran a envoyé une lettre au chef de l'AIEA Yukiya Amano tôt en décembre pour renouveler une invitation aux responsables de l'AIEA en octobre à visiter le pays.

"J'ai également eu des discussions avec les responsables de l'agence et nous planifions la visite", Soltanieh a été cité comme disant.

"Nous allons discuter sur toutes les questions et oeuvrer pour éliminer les ambiguïtés et résoudre le problème", a-t-il ajouté.

Selon les rapports, l'AIEA a confirmé mardi qu'elle avait reçu une invitation à visiter le pays, mais a déclaré que l'Iran n'a pas spécifiquement répondu aux préoccupations de l'AIEA sur ses sites présumés de son programme "d'armement nucléaires clandestins " qui sont suspectés dans le récent rapport du l'AIEA.

En novembre, l'AIEA a déclaré dans son dernier rapport sur le programme nucléaire de l'Iran que d'éléments de preuve "crédibles" montraient que l'Iran a cherché à obtenir des armes nucléaires. Mais Téhéran avait immédiatement rejeté le rapport, le qualifiant de "déséquilibré, non professionnel et politiquement motivé".

Plus tard en novembre, le conseil de l'AIEA a adopté une résolution sur le programme nucléaire controversé de l'Iran appelant à l'intensification du dialogue pour trouver des solutions aux problèmes non résolus.

Tout en exprimant sa "profonde et croissante inquiétude sur le programme nucléaire du pays, l'Agence internationale atomique a déclaré qu'il était "important" pour l'Iran et l'AIEA "d' intensifier leur dialogue" visant une résolution "urgente" de toutes les questions en suspens. Mais les responsables iraniens ont déclaré plus tard que la résolution ne va pas arrêter le programme nucléaire du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Des hauts dirigeants chinois rencontrent le président polonais mercredi à Beijing
Nouvelles principales du 22 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis