Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.12.2011 08h06
Le ministre thaïlandais de la Défense se rend au Cambodge pour négocier le retrait des troupes

Le ministre thaïlandais de la Défense, le général Youthasak Sasiprapha, en compagnie du chef de l'armée Prayuth Chan-ocha et d'autres hauts officiers chargés de la défense, est arrivé mercredi matin à Phnom Penh pour prendre part à la 8e réunion du Comité général chargé des questions frontalières.

La délégation thaïlandaise est arrivée dans la capitale cambodgienne à bord d'un avion spécial de l'armée de l'air royale thaïlandaise. A l'aéroport international de Phnom Penh, le ministre thaïlandais a été salué par le général cambodgien quatre étoiles Neang Phat, secrétaire d'Etat au ministère de la Défense et d'autres officiers de haut rang.

Le général Youthasak et son homologue cambodgien, le général Tea Banh, vont présider conjointement cette 8e réunion, a affirmé Neang Phat.

La réunion va se concentrer sur la coopération générale en matière de sécurité le long des frontières thaïlando-cambodgiennes ainsi que sur le calendrier du retrait des troupes des deux parties de la zone démilitarisée nouvellement définie située à proximité du temple Preah Vihear, selon le verdict de la Cour internationale de Justice (CIJ), a-t-il ajouté.

Le Cambodge et la Thaïlande ont eu des conflits sporadiques à leur frontière à cause de leur différend territorial près du temple Preah Vihear, depuis que l'UNESCO a inscrit ce haut lieu bouddhiste sur la liste du patrimoine mondial le 7 juillet 2008. La Thaïlande revendiquait sa souveraineté sur une zone de 4,6 kilomètres carrés aux alentours de ce temple.

Le 18 juillet dernier, la CIJ a demandé au Cambodge et à la Thaïlande de retirer immédiatement leurs personnels militaires de la zone démilitarisée, tracée de manière provisoire, qui couvre environ 17 kilomètres carrés sur la frontière contestée à proximité dudit temple, et de laisser les observateurs de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) entrer dans cette zone pour surveiller le cessez-le-feu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la Pologne s'engagent à établir un partenariat stratégique
Nouvelles principales du 21 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis