Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.12.2011 08h02
La Corée du Sud autorise les messages de condoléances privés suite au décès de Kim Jong Il

La Corée du Sud a décidé d'autoriser les civils et les organisations privées à présenter leurs condoléances suite au décès de Kim Jong Il, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a déclaré mercredi le ministère sud-coréen de l'Unification.

"Le gouvernement sud-coréen a décidé d'autoriser les civils à envoyer des messages de condoléances à la RPDC par fax ou par courrier", a annoncé un officiel du ministère de l'Unification. Tout contact privé avec la RPDC doit recevoir l'approbation du ministère.

Mardi, le ministre sud-coréen de l'Unification Yu Woo-ik a annoncé que Séoul avait décidé de ne pas envoyer de délégation officielle aux funérailles de Kim Jong Il étant donné que la RPDC avait déclaré qu'elle n'accepterait pas de délégation étrangère à la cérémonie prévue le 28 décembre.

Toutefois, le gouvernement sud-coréen autorisera des membres des familles de l'ancien président défunt Kim Dae-jung et du président défunt du groupe Hyundai, Chung Mong-hun, à se rendre à Pyongyang, en reconnaissance du fait que la RPDC avait envoyé des représentants aux funérailles des deux personnalités, a ajouté M. Yu.

L'Agence de presse centrale coréenne (KCNA) de la RPDC a rapporté lundi que Kim Jong Il, secrétaire général du Parti des travailleurs de Corée, président de la Commission de défense nationale et commandant suprême de l'Armée populaire de Corée, était décédé d'une grande fatigue mentale et physique le samedi 17 décembre à 08h30 heure locale (vendredi 23h00 GMT), dans son train, durant une tournée d'inspection.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la Pologne s'engagent à établir un partenariat stratégique
Nouvelles principales du 21 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis