Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.12.2011 13h26
Le chef de la BCE appelle à l'accélération du lancement du MES par crainte d'une dégradation de la note de la France

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a appelé lundi à l'accélération du lancement et de la recapitalisation du Mécanisme européen de stabilité (MES), fonds de secours permanent de la zone euro, afin de se préparer à une éventuelle dégradation de la note AAA de la France.

M. Draghi a lancé cet appel lors d'une intervention devant la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen.

Le nouveau patron de la BCE a averti que si la France perdait sa notation "triple A", d' autres pays de la zone euro perdraient la leur.

Faisant remarquer que la pression des marchés obligataires sur la zone euro sera forte en 2012, M. Draghi a exhorté les dirigeants européens à faire en sorte de mettre rapidement en place le MES en contribuant des ressources sans retard.

Evoquant l' avenir de la zone euro, M. Draghi a déclaré : "Je n' ai pas le moindre doute sur la solidité de l' euro, sur sa permanence, sur son caractère irréversible."

Le même jour, les ministres des Finances de l' UE ont convenu, à l' issue d' une téléconférence, d'apporter 150 milliards d'euros au FMI pour augmenter ses ressources afin qu' à son tour celui-ci puisse venir en aide aux pays en difficulté de la zone euro.

L' accord a été conclu dans la foulée de la décision prise par les dirigeants européens lors de leur dernier sommet en vue du renflouement du FMI avec 200 milliards d' euros contribués par les pays de l'UE sous forme de prêts bilatéraux, pour tenter de juguler la crise de la dette.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-président chinois appelle à renforcer l'édification de l'organisation du PCC
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis