Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.12.2011 08h12
Pyongyang en deuil après l'annonce du décès de Kim Jong Il

Toute la capitale Pyongyang a sombré dans une profonde tristesse lundi après l'annonce du décès du dirigeant Kim Jong Il de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Les journalistes de Xinhua ont vu beaucoup de gens, dont des étudiants, se rassembler devant une statue de bronze de Kim Il Sung dans le centre de Pyongyang pour pleurer la mort de Kim Jong Il.

Dans une atmosphère de tristesse, ils montaient les marches menant à la statue de bronze pour exprimer leur peine. Certains ont déposé une gerbe aux pieds de la statue. D'autres ont éclaté en sanglot. Des femmes se sont même évanouies.

Certains restaurants et magasins ont fermé leur porte, alors que les véhicules et piétons étaient rares dans les rues. Les drapeaux nationaux étaient en berne dans les institutions et écoles publiques.

A l'université Kim Il Sung, de nombreux enseignants et étudiants ont également déposé des gerbes devant une statue de bronze à l'effigie de Kim Il Sung.

Par ailleurs, la RPDC a demandé à toutes les prochaines délégations étrangères d'annuler leurs voyages.

Kim Jong Il, qui était secrétaire général du Parti des travailleurs de Corée (PTC), président de la Commission de la défense nationale de la RPDC et commandant suprême de l'Armée populaire de Corée, est mort "d'un grave épuisement mental et physique à 08h30 (2230 GMT vendredi) le 17 décembre 2011, dans un train lors d'une tournée de terrain", a annoncé lundi l'agence de presse officielle KCNA.

Dans un communiqué diffusé par la KCNA, le Comité central du PTC et sa Commission militaire centrale, la Commission nationale de défense de la RPDC, le Présidium et le cabinet de l'Assemblée suprême du peuple ont déclaré que le décès de Kim Jong Il "est la plus grande perte pour le PTC et la révolution coréenne et la peine la plus terrible pour tous les Coréens dans le pays et à l'étranger".

Plus tôt dans la journée, une présentatrice en pleur de la chaîne nationale, vêtue de noir, a annoncé la mort de Kim Jong Il d'une voix tremblotante. Les chaînes de télévision de la RPDC ont interrompu les programmes quotidiens pour diffuser l'annonce de la mort de Kim Jong Il et des documentaires sur sa vie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-président chinois appelle à renforcer l'édification de l'organisation du PCC
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis