Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.12.2011 10h21
La France appelle à garantir la crédibilité des résultats des législatives en RDC

La France déplore samedi "de graves irrégularités et l'absence de transparence" dans le processus de vérification des résultats définitifs de l'élection présidentielle en République démocratique de Congo (RDC), appelant les autorités congolaises à prendre "des mesures correctives" afin de garantir la crédibilité des résultats des élections législatives.

Paris a fait cette déclaration au lendemain de la décision de la Cour suprême de justice de la RDC qui désigne le président sortant Joseph Kabila vainqueur de l'élection présidentielle du 28 nvoembre.

"La France prend note des résultats définitifs de l'élection présidentielle en RDC communiqués par la Cour Suprême de Justice", a indiqué le porte-parole du minstère français des Affaires étrangères Bernard Valero dans un communiqué.

"Plusieurs missions d'observation ont pointé de graves irrégularités et l'absence de transparence dans le processus de vérification et de compilation, qui ont affecté, selon leurs propres termes, la confiance dans les résultats. La France le déplore vivement", a-t-il poursuivi.

"Afin que les résultats des élections législatives ne fassent pas l'objet des mêmes interrogations, de nombreuses mesures correctives doivent être rapidement apportées", a indiqué M. Valero, ajoutant que la France souhaite que les autorités congolaises compétentes mettent tout en oeuvre pour "prendre en compte les recommandations faites par les observateurs internationaux, en particulier ceux de l'Union européenne".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis