Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.12.2011 08h19
L'Afghanistan espère que l'Indonésie participera à sa reconstruction

Le gouvernement afghan espère voir l'Indonésie prendre part au processus de reconstruction et de réconciliation qui débutera en Afghanistan après le retrait progressif des troupes étrangères, dans les trois années à venir.

Ce sont des membres du Parlement afghan en visite officielle, Fazel Haddi Muslimyar, Hafiz Andul Qayum, Ehsanullah Bayat et Rafeullah Haydari, qui ont tenu ces propos au cours d'une rencontre avec le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, mercredi au siège du gouvernement.

"Les parlementaires afghans espèrent que l'Indonésie participera au processus de paix qui débutera à la fin du retrait des troupes étrangères en 2014", a déclaré le porte-parole du cabinet présidentiel, Teuku Faizasyah, selon le Jakarta Post.

Durant la rencontre, le président Yudhoyono a proposé l'aide de son pays à l'Afghanistan, affirmant qu'il pourrait aider à la formation des forces de police afghanes, et offrir l'opportunité à de jeunes Afghans de venir étudier en Indonésie.

Selon M. Faizasyah, l'Afganistan a offert en retour sa pleine coopération dans divers domaines, tels que la sécurité, l'éducation, l'économie et la culture.

Pour ce qui est du dossier sécuritaire, les parlementaires afghans ont proposé d'envoyer 50 officiers de police afghans en Indonésie pour y suivre un entraînement spécial l'an prochain. "L'Indonésie possède un centre spécialisé dans le contre-terrorisme à Semarang, dont les compétences seront très utiles aux forces de sécurité afghanes. Le ministères des Affaires étrangères travaille en ce moment même à concrétiser ces projets de coopération", a ajouté le porte-parole.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis