Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.12.2011 08h07
Démission du président du parlement kirghiz

Le président du parlement kirghiz a démissionné lundi sous la pression de l'opposition qui enquête sur ses liens avec des affaires de corruption et de crimes organisés.

Akhmatbek Keldibekov, figure importante du parti Ata Zhurt, a accepté de démissionner après des négociations qui ont duré jusqu'à très tard au sein du parlement.

Une commission spéciale formée pour enquêter sur les activités de M. Keldibekov a confirmé 11 des 13 chefs d'accusation à son encontre, a déclaré lundi lors d'un point de presse le président de ladite commission Kanybek Imanaliyev, un membre du parti d'opposition Ar-Namys (dignité).

M. Keldibekov a été accusé d'être lié à des groupes criminels et d'abus de ses pouvoirs de président du parlement.

"Ils m'accusent d'avoir des liens avec le monde criminel. Il n'y a pas de preuve pour aucune des accusations à mon encontre," a-t-il indiqué après la lecture par le vice-président du parlement, Bakyt Torobaïev, de sa courte lettre de démission.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis