Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.12.2011 13h24
La France condamne la construction de nouvelles colonies israéliennes à Jérusalem-Est

Le ministère français des Affaires étrangères a condamné jeudi l'approbation donnée par les autorités municipales de Jérusalem de la construction de 14 logements dans une colonie située au coeur du quartier palestinien de Ras al-Amoud, à Jérusalem-Est.

"La construction sur ce lieu d'une colonie constitue une entrave directe à la solution des deux États qu'Israël affirme soutenir", a déclaré son porte-parole, Bernard Valero.

"Cette solution passe par un accord faisant de Jérusalem la capitale des deux États, Israël et le futur État de Palestine", a- t-il souligné.

"Le gouvernement israélien, qui en a la responsabilité, doit empêcher la mise en oeuvre effective de ce projet (de colonisation à Jérusalem-Est)", a affirmé M.Valero.

Le porte-parole du Quai d'Orsay a également rappelé « l'illégalité" de ce projet « à l'instar de l'ensemble de la colonisation dans les territoires occupés de Cisjordanie et de Jérusalem-Est, qui constitue une nouvelle provocation venant nuire aux efforts de relance des négociations directes".

Israël a dernièrement donné son aval à plusieurs projets de construction de colonies en territoires occupés, notamment l'autorisation, en août 2011, d'un plan immobilier de 1600 logements à Ramat-Shlom (Jérusalem-Est).

Le gel des colonies dans les territoires palestiniens occupés, décrété en 2009 par les autorités israéliennes, avait pris fin en septembre 2010.

Malgré les demandes répétées de Washington, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, avait refusé de prolonger ce moratoire sur les constructions dans les colonies de peuplement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis