Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.12.2011 13h24
Koweït: le parlement dissout pour mettre fin aux troubles politiques

L'émir du Koweït, Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, a dissout mardi le Parlement et a appelé à de nouvelles élections pour tenter de mettre fin aux combats féroces entre les autorités législatives et exécutives.

D'après la constitution koweïtienne, les élections du parlement unicaméral de 50 membres seront organisées dans les deux prochains mois.

La dissolution intervient après que le Cheikh Sabah a nommé l'ancien ministre de la Défense, Cheikh Jaber Al-Moubarak Al-Hamad Al-Sabah, au poste de Premier ministre pour remplacer Cheikh Nasser Al-Mohammad Al-Ahmad Al-Sabah, qui a démissionné le 28 novembre suite à des accusations de corruption portées par l'opposition.

Les groupes d'opposition organisent toutes les semaines des rassemblements depuis février pour demander la démission de Cheikh Nasser, l'accusant de ne pas mettre un terme aux tendances de corruption et de ne pas transformer les recettes pétrolières en croissance économique.

Les rassemblements publics se sont intensifiés depuis août, après que 16 députés ont été impliqués dans un scandale de corruption, des dépôts illégaux d'environ 100 millions de dinars (près de 360 millions de dollars américains) ayant été retrouvés sur leurs comptes bancaires.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis