Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.12.2011 08h42
Australie: levée de l'interdiction des ventes d'uranium à l'Inde

Le gouvernement travailliste d'Australie a voté dimanche la levée de l'interdiction des exportations d'uranium vers l'Inde lors d'une conférence nationale du parti travailliste.

La Première ministre Julia Gillard a présenté dimanche une motion visant à changer la plateforme politique du Parti sur cette question et à autoriser à nouveau les ventes d'uranium à l'Inde. Selon le résultat d'un vote, 206 délégués se sont prononcés en faveur de la lévée de l'interdiction et 185 autres étaient contre.

La motion a notamment bénéficié du soutien du ministre des Ressources fédérales Martin Ferguson, du ministre de la Défense Stephen Smith et du Premier ministre de l'Etat sud australien, Jay Weatherill.

"Nous sommes au bon moment de l'histoire du monde pour aller à la rencontre de la nouvelle ère de l'opportunité qu'offre le siècle asiatique", a dit Mme Gillard lors de la conférence nationale du parti.

Cependant, la proposition de Mme Gillard n'a manqué de faire l'objet de certaines critiques. Le sénateur travailliste Doug Cameron a relevé que l'Inde fabriquait des roquettes pour "envoyer des armes nucléaires à des voisins".

Même son de cloche du côté du ministre des Infrastructures, Anthony Albanese, qui a attiré l'attention de l'audience sur deux problèmes: l'Inde n'a pas signé le Traité de non prolifération nucléaire et les difficultés qu'il y a pour traiter les déchets nucléaires.

En outre, une dizaine de manifestants anti-uranium se sont rassemblés dimanche à l'éxtérieur de la salle où se déroulait la conférence nationale du parti travailliste.

L'Australie exporte actuellement de l'uranium à la Chine, au Japon, à Taiwan de Chine et aux Etats-Unis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis