Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.12.2011 14h20
La Grande-Bretagne ne favorise pas la modification des traités européens (Cameron)

La Grande-Bretagne ne favorise pas la modification des traités européens, a déclaré vendredi le Premier ministre britannique David Cameron qui a eu un déjeuner de travail avec le président français Nicolas Sarkozy.

Un effondrement de la zone euro aura une conséquence négative sur l'économie britannique, et les Européens ont une nécessité de réussir le prochain sommet européen, prévu les 8 et 9 décembre, a souligné M. Cameron, qui s'est exprimé devant la presse dans la gare du nord, avant d'embarquer dans un train pour Londres.

Une démarche importante doit être prise dans le cadre des compétences des institutions de la zone euro, par exemple la Banque centrale européenne (BCE), pour régler la crise de la dette souveraine et restaurer la confiance des marchés financiers, a souligné M. Cameron, qui n'a fait aucune déclaration à l'issue de son entretien avec M. Sarkozy à l'Elysée (palais présidentiel).

Résoudre la crise de la dette nécessite aussi un renforcement de la compétitivité de certaines économies de la zone euro, a indiqué le Premier ministre britannique, dont les propos ont été rapportés par plusieurs médias européens.

Mais ces deux points ne justifient pas un changement des traités européens, a dit M. Cameron, ajoutant qu'il ferait en sorte que les intérêts britanniques soient "protégés et renforcés" en cas de changement du traité européen pour réformer la zone euro.

Jeudi et vendredi, le président Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel ont tous deux appelé dans leurs discours respectifs à des changements des traités européens afin de renforcer la discipline et la coordination des politiques budgétaires pour répondre à la crise de la dette souveraine dont le risque d'une contagion n'est toujours pas exclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis