Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.12.2011 14h09
La France souhaite renforcer ses relations avec les Etats membres de l'ASEAN

Le ministre français des Affaires étrangère Alain Juppé a affirmé, lors d'un déjeuner de travail mercredi avec les ambassadeurs des dix États membres de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), que la France souhaite renforcer encore ses relations avec les pays membres de l'ASEAN, a fait savoir jeudi le ministère français des Affaires étrangères.

Selon le porte-parole du Quai d'Orsay, le ministre français a rappelé à cette occasion toute l'importance que la France accorde à l'ASEAN, qui joue un rôle international de plus en plus affirmé au coeur d'une des régions les plus dynamiques de la planète.

"La France, qui entretient avec cette région des relations anciennes, y a des intérêts stratégiques, économiques, culturels et scientifiques majeurs", a souligné le porte-parole.

Le ministre français a également exprimé son souhait que les relations avec l'Union européenne, qui est l'un des principaux partenaires économiques de l'ASEAN, soient renforcées.

Par ailleurs, M. Juppé a évoqué les résultats de la présidence française du G20 et la crise des dettes souveraines en Europe, marquant la détermination de la France à stabiliser la zone euro, indissociable de la construction européenne.

Les dix Etats membres de l'ASEAN sont la Birmanie, le Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis