Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.11.2011 16h25
L'Iran doit assumer les "conséquences graves" de l'attaque contre l'ambassade britannque, déclare Cameron

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a mis en garde l'Iran mardi soir contre les "conséquences graves" pour avoir manqué de protéger l'ambassade de Grande-Bretagne en Iran lorsque des manifestants furieux ont fait irruption dans les locaux de cette représentation diplomatique à Téhéran.

"L'attaque contre l'ambassade britannique à Téhéran aujourd'hui est un scandal et un acte indéfendable. Le fait que le gouvernement iranien n'a pas protégé le personnel et la propriété britannique est une honte", a martelé M. Cameron dans un communiqué.

"Les responsables de cette attaque criminelle doivent être poursuivis", a insisté M. Cameron, ajoutant que le gouvernement britannique prendrait d'autres mesures.

"Le gouvernement iranien doit reconnaître les graves conséquences qu'il y aura pour n'avoir pas protégé comme il se devait notre personnel. Nous allons examiner les mesures à prendre dans les prochains jours", a-t-il averti.

M. Cameron a indiqué que l'ambassadeur britannique en Iran, Dominick Chilcott, et son équipe "ont géré une situation dangereuse avec calme et professionalisme".

Mardi matin, des manifestants en colère à Téhéran ont fait irruption dans l'enceinte de l'ambassade britannique lors d'une manifestation anti-britannique, survenue après que l'Iran a décidé de réduire ses relations diplomatiques avec la Grande-Bretagne en réponse aux nouvelles sanctions économiques de Londres à l'encontre de Téhéran.

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a condamné cette attaque et a dénoncé la "grave violation de la Convention de Vienne qui exige la protection des diplomates et des locaux diplomatiques dans toutes les circonstances".

Côté Téhéran, le ministère iranien des Affaires étrangères a exprimé son regret pour l'attaque contre l'ambassade britannique et les incidents qui ont suivi.

Le ministère a déclaré que Téhéran respecte les réglementations internationales concernant la sécurité des établissements diplomatiques et souligné ses obligations d'assurer la sécurité des diplomates et des représentations diplomatiques en Iran.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine élabore les grandes lignes de réduction de la pauvreté dans les zones rurales pour les dix prochaines années
Nouvelles principales du 29 novembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie