Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.11.2011 11h11
L'ONU salue un pacte pour combattre le trafic de drogues en Afghanistan

Le chef de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a félicité lundi les ministres d'Afghanistan, du Pakistan et d'Iran responsables de la lutte contre les drogues pour avoir conclu un accord qui renforcera les échanges d'informations pour entraver le trafic de stupéfiants dans la région.

L'Afghanistan produit 90% de l'opium au monde, et la plus grande partie de la production est transportée à travers le Pakistan et l'Iran. Depuis 2007, les trois pays ont participé à « l'initiative triangulaire » de l'ONUDC qui sert à coordonner le combat contre le trafic.

« Il est temps d'apporter une réponse axée sur les résultats face au défi des stupéfiants, qui repose sur des actions concrètes et des responsabilités partagées », a déclaré M. Fedotov aux journalistes lors d'un point presse à Kaboul, où il effectuait une visite de deux jours.

« L'initiative triangulaire est une illustration importante de la façon dont nous devrions promouvoir le concept de responsabilités partagées aux niveaux local, régional et international. La responsabilité commune signifie que la communauté internationale doit rester unie face aux drogues et au crime sans exception », a-t-il poursuivi.

La déclaration ministérielle signée lundi par les trois pays renforce la cellule de planification commune, qui renforce les capacités analytiques et opérationnelles et qui coordonne les opérations communes. La cellule a déjà produit des résultats, puisqu'elle a coordonnée 12 opérations communes de contrôle de drogues ce qui a permis de saisir plusieurs tonnes de stupéfiants illicites et l'arrestation de plusieurs trafiquants clés. « Mais il faut faire bien plus. La cellule de planification commune doit devenir le moteur de l'initiative triangulaire. Des patrouilles communes doivent devenir la norme et non pas l'exception », a souligné M. Fedotov.

L'étude 2011 sur l'opium de l'ONUDC, qui a été publiée en octobre, montre que malgré des efforts accrus pour combattre la récolte du pavot, la montée des prix et de la demande a relancé la production qui a augmenté de 7% en 2010 et la culture du pavot s'est répandue dans de nouvelles régions de l'Afghanistan.

Les drogues sont une menace pour la santé et la sécurité, pas seulement en Afghanistan, mais en Iran et au Pakistan aussi, et dans de nombreux pays au-delà de la région. Cela fait partie des nombreux sujets qui seront discutés lors de la conférence internationale sur l'Afghanistan qui aura lieu la semaine prochaine à Bonn en Allemagne.

« A la conférence internationale sur l'Afghanistan, j'espère pouvoir encourager la communauté internationale à renforcer les actions contre la drogue comme un élément essentiel pour créer les conditions d'un avenir meilleur pour l'Afghanistan et ses voisins », a expliqué M. Fedotov.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Gouvernement chinois souhaite apaiser les craintes des entreprises étrangères
Nouvelles principales du 29 novembre
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie
Pour faire entrer l'Afrique dans le futur...
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?