Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.11.2011 11h10
Abbas et Meshaal acceptent d'appliquer rapidement l'accord de réconciliation palestinien (officiels)

Lors d'une réunion tenue au Caire jeudi, le président palestinien Mahmoud Abbas et le chef du mouvement islamique Hamas, Khaled Meshaal, ont accepté d'appliquer rapidement le pacte de réconciliation initié par l'Egypte signé par les deux parties le 4 mai, selon des officiels.

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, qui est actuellement au Caire, a déclaré à Xinhua lors d'une interview téléphonique que le Hamas et le Fatah de Mahmoud Abbas s'étaient mis d'accord sur la réactivation de tous les problèmes en suspens liés à la mise en place de l'accord de réconciliation, et étaient d'accord pour travailler ensemble dans l'intérêt de la cause palestinienne.

"Ils se sont mis d'accord sur la réactivation du cadre principal de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), la réactivation du dossier consistant à former un gouvernement d'unité de transition, l'achèvement du dossier de détention politique mutuelle et la réalisation d'une réconciliation sociale complète", a expliqué M. Barhoum.

Il a ajouté que l'accord comprend le programme national palestinien conjoint basé sur les sujets liés à la résistance et à l'Etat palestinien établi selon les territoires de 1967 "en plus d'être d'accord sur l'organisation d'élections palestiniennes générales à la date prévue, en mai 2012".

M. Barhoum a révélé que des comités de travail conjoints seront mis en place pour finaliser le point concernant la formation d'un gouvernement d'unité de transition et les autres sujets liés à la mise en place de l'accord de réconciliation, ajoutant que les comités se réuniront de nouveau le 22 décembre.

D'après le pacte de réconciliation, le Hamas et le Fatah doivent former un gouvernement d'unité de transition composé de technocrates, préparer l'organisation des élections générales après un an, réformer l'OLP, se mettre d'accord sur une plateforme politique commune, reconstruire les forces de sécurité et mettre fin à la division actuelle.

D'après l'agence de presse palestinienne Wafa, MM. Abbas et Meshaal ont accepté jeudi de travailler ensemble sous une responsabilité commune. La télévision palestinienne officielle a rapporté que MM. Abbas et Meshaal avaient discuté de l'application de l'accord de réconciliation et s'étaient entendus pour dépasser tous leurs différends.

"Il n'y a aucun différends entre nous et nous avons accepté de travailler ensemble d'une même voix pour servir la cause palestinienne et notre peuple", a déclaré M. Abbas aux journalistes à la fin de sa réunion bilatérales avec M. Meshaal.

M. Abbas a également déclaré que la réunion "était importante et l'atmosphère positive.. Nous avons discuté de tout, et en particulier des développements politiques que la cause palestinienne connait".

M. Meshaal a déclaré aux journalistes: "Je veux dire à notre peuple et aux nations arabes et islamiques que nous avons tourné une nouvelle page de partenariat dans le cadre de la modification de notre situation", alors que M. Abbas a souligné: "Nous voulons travailler ensemble en tant que partenaires et notre devoir est de servir notre peuple".

Azzam el-Ahmad, chef de la délégation du parti Fatah au dialogue avec le Hamas, a déclaré lors d'une conférence conjointe au Caire avec le leader du Hamas, Izzat al-Resheg, après la réunion bilatérale entre MM. Abbas et Meshaal, que les deux leaders s'étaient entendus sur une série de points substantiels, notamment "fermer le dossier des détentions politiques en quelques jours, préparer l'atmosphère pour l'organisation des élections générales à la date prévue en mai prochain, et renforcer les confrontations populaires contre l'occupation israélienne et les colonies juives".

D'après l'agence de presse Maan basée à Bethléem, MM. Abbas et Meshaal n'ont pas discuté de la formation du gouvernement d'unité de transition en particulier, mais ont discuté de tous les points en général.

A Ramallah, des dizaines de Palestiniens ont manifesté pour soutenir la réunion entre MM. Abbas et Meshaal, appelant les deux leaders palestiniens à mettre en oeuvre rapidement l'accord de réconciliation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Signature de 14 accords de coopération entre la Chine et le Turkménistan
Nouvelles principales du 24 novembre
La liste des écrivains riches ne cache pas la vie modeste d'écrivains en Chine
La Chine et les Etats-Unis assument la responsabilité du redressement économique mondial
Les Américains d'origine chinoise qui désirent faire une carrière politique doivent commencer à partir de « grass roots »