Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.11.2011 13h58
L'Iran mettra la centrale nucléaire de Bouchehr en service en début février : officiel

L'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a annoncé mercredi que la centrale nucléaire iranienne de Bouchehr serait mise en service à pleine capacité en début février prochain, a rapporté l'agence de presse officielle IRNA.

La centrale de Bouchehr a subi de nombreux tests pour éliminer les occurrences de dysfonctionnements, a déclaré le directeur de l'OIEA Fereidoon Abbasi, cité par l'agence.

L'OIEA avait annoncé le 16 octobre que la centrale nucléaire de Bouchehr avait passé « avec succès » l'étape préliminaire de son raccordement au réseau national, et qu'elle avait été déconnectée à titre temporaire pour subir certains tests.

La centrale doit être reconnectée prochainement et atteindre sa pleine capacité en novembre d'après l'annonce de l'OIEA.

L'Iran a organisé en septembre une cérémonie pour célébrer le lancement préliminaire du projet de Bouchehr, longtemps reporté.

La construction de cette centrale a été interrompu lorsque les États-Unis ont imposé un embargo sur la vente de haute technologie à l'Iran après la révolution islamique de 1979.

La Russie a signé en 1998 un contrat avec l'Iran dans le but d'achever cette construction. Toutefois, le projet a été reporté à plusieurs reprises en raison de difficultés techniques et financières ainsi que de pressions des États-Unis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
L'APL met en place un département de planification stratégique
Nouvelles principales du 23 novembre
La liste des écrivains riches ne cache pas la vie modeste d'écrivains en Chine
La Chine et les Etats-Unis assument la responsabilité du redressement économique mondial
Les Américains d'origine chinoise qui désirent faire une carrière politique doivent commencer à partir de « grass roots »