Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.11.2011 17h24
USA : les candidats à l'investiture républicaine favorables aux sanctions contre l'Iran

Mardi soir, les candidats à l'investiture du Parti républicain pour l'élection présidentielle américaine de 2012 ont approuvé le renforcement des sanctions contre l'Iran, dans le but de l'amener à renoncer à son programme nucléaire. Ils se sont cependant montrés très précautionneux quant à une éventuelle participation américaine si jamais Israël décidait d'attaquer l'Iran.

Sur les 8 candidats à l'investiture du "Grand Old Party" (GOP, le surnom du Parti républicain aux Etats-Unis) qui ont débattu mardi soir à Washington de questions de sécurité nationale, seul l'homme d'affaire Herman Cain a déclaré qu'il assisterait Israël dans des frappes contre l'Iran s'il était Président des Etats-Unis, à condition que le succès de l'attaque soit certain.

Les autres candidats à l'investiture du GOP pour l'élection présidentielle, dont le favori Mitt Romney, ont tous déclaré qu'ils soutiendraient de lourdes sanctions contre l'Iran, et ont critiqué le Président Obama pour son approche du problème iranien, mais ont globalement éludé la question de savoir s'ils aideraient ou non Israël dans des frappes contre l'Iran.

Rick Perry, le gouverneur du Texas, a déclaré que les Etats-Unis devaient prendre des sanctions contre la Banque centrale d'Iran pour mettre fin au programme nucléaire iranien, mais qu'il préfèrerait ne recourir à la force que si tous les autres moyens d'actions avaient été épuisés.

Newt Gingrich, ancien Président de la Chambre des représentants, qui monte dans les sondages, a dit que les Etats-Unis devaient développer leurs propres programmes énergétiques et réduire leur dépendance pétrolière par rapport au Moyen-Orient, tout en utilisant "le moins de violence possible" pour régler la question iranienne.

Ron Paul, représentant du Texas à la Chambre, est celui qui a exprimé les réserves les plus fermes quant à une participation américaine à des frappes contre l'Iran, affirmant que si les Israéliens décidaient d'attaquer l'Iran, les Etats-Unis devraient leur "laisser le champ libre". "Ce sont leurs affaires. C'est à eux d'en assumer les conséquences. Ils sont parfaitement capables de prendre soin d'eux-mêmes", a-t-il ajouté.

Lundi, les Etats-Unis ont pour la première fois imposé de manière unilatérale de lourdes sanctions contre le secteur énergétique iranien, afin de pousser l'Iran à abandonner son programme nucléaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et les Etats-Unis signent cinq accords économiques et commerciaux
Nouvelles principales du 23 novembre
La liste des écrivains riches ne cache pas la vie modeste d'écrivains en Chine
La Chine et les Etats-Unis assument la responsabilité du redressement économique mondial
Les Américains d'origine chinoise qui désirent faire une carrière politique doivent commencer à partir de « grass roots »