Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.11.2011 13h40
L'UE sollicitée par la Hongrie pour une éventuelle assistance financière

L'Union européenne (UE) a été sollicitée par la Hongrie pour une éventuelle assistance financière, a confirmé lundi la Commission européenne dans un communiqué.

"La Commission européenne a reçu aujourd'hui une demande des autorités hongroises pour une éventuelle assistance financière", lit-on dans le communiqué.

Budapest a également adressé une demande similaire au Fonds monétaire international (FMI), selon le communiqué.

La Commission européenne s'est engagée à examiner la demande des autorités hongroises "en consultation étroite avec les membres de l'UE et du FMI", d'après le document.

Dans le même temps, le FMI a confirmé que la Hongrie lui avait adressé une demande officielle d'aide financière "de précaution".

"La FMI a reçu une demande des autorités hongroises pour une possible assistance financière. Les autorités (du pays) ont envoyé une requête similaire à la Commission européenne", a déclaré le FMI.

Après avoir longtemps refusé de recevoir une assistance financière, la Hongrie a cédé aux marchés qui lui imposent des taux d'intérêts pour les obligations à dix ans qui dépassent les 8% depuis le début du mois. La plupart des analystes considèrent que le rythme devient insoutenable pour un Etat au-delà de 6%.

Budapest avait annoncé dès vendredi vouloir négocier avec le FMI et l'UE en vue de l'ouverture d'une ligne de crédit en faveur de la Hongrie début 2012, alors que l'agence de notation Standard & Poor's a placé le pays sous surveillance négative en raison du caractère de plus en plus "imprévisible" de la politique budgétaire et économique du gouvernement.

La semaine dernière, la Banque centrale hongroise a annoncé que la dette publique avait progressé au troisième trimestre 2011 à 82% du produit intérieur brut (PIB) du pays, contre 75% trois mois plus tôt.

En 2008, la Hongrie avait été le premier pays de l'UE à bénéficier d'une aide du FMI, pour éviter la faillite. Budapest a reçu une bouée de sauvetage de 20 milliards d'euro du FMI, de la Banque mondiale et de l'UE.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois promet de renforcer les relations avec Brunei
Nouvelles principales du 21 novembre
Les Américains d'origine chinoise qui désirent faire une carrière politique doivent commencer à partir de « grass roots »
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis