Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.11.2011 08h43
La Russie reproche à la Ligue arabe d'avoir suspendu l'adhésion de la Syrie

La Russie a critiqué lundi la décision de la Ligue arabe de suspendre l'adhésion de la Syrie, affirmant qu'il s'agit d'un faux mouvement.

"Nous pensons qu'il est injuste. Il ressemble à une action prévue. Ceux qui ont pris cette décision ont perdu une opportunité très importante de rendre la situation plus transparente", a déclaré à la presse Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères, pendant une escale à l'Extrême-Orient de la Russie, lors de son voyage retour de Hawaï à Moscou.

"Quelqu'un ne veut vraiment pas que le peuple syrien parvient à un accord", il a été cité par l'agence de presse Itar-Tass comme disant.

Le chef de la diplomatie russe a accusé les pays occidentaux, la France en particulier, d'inciter l'opposition syrienne à évincer le président Bachar el-Assad.

Moscou a été "profondément déçue" par les appels occidentaux à l'opposition syrienne d'ignorer les propositions de M. Assad de cesser le feu en échange d'une amnistie.

"Il ya des faits indiscutables que les armes ont été introduites clandestinement en Syrie via la Turquie, l'Irak et d'autres pays. Des extrémistes armés se faufiler dans les manifestations pacifiques pour provoquer les autorités syriennes à utiliser les forces armées", a souligné M. Lavrov.

Le ministre a également déclaré aux délégués du Conseil national syrien, qui représente les éléments les plus radicaux de l'opposition du pays, arrivera mercredi à Moscou pour entamer des pourparlers.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?