Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.11.2011 13h31
L'UE salue la nomination d'un nouveau Premier ministre en Italie

L'Union européenne (UE) a salué dimanche la nomination de Mario Monti comme nouveau Premier ministre italien, en remplacement de Silvio Berlusconi, qui démissionné samedi de ce poste.

La désignation de Mario Monti par le président italien Giorgio Napolitano pour former un nouveau gouvernement "envoie un nouveau message encourageant (...) montrant la détermination des autorités italiennes à surmonter la crise actuelle", ont indiqué dans un communiqué conjoint les présidents du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

"Comme il a été convenu lors du sommet européen du 26 octobre, la Commission (européenne) continuera à surveiller la mise en oeuvre des mesures prises par l'Italie pour poursuivre les politiques qui favorisent la croissance et l'emploi", ont ajouté les deux dirigeants de l'UE.

Mario Monti, économiste et ancien commissaire européen, a été désigné dimanche par le président italien Giorgio Napolitano pour former un nouveau gouvernement, après que Silvio Berlusconi eut présenté sa démission samedi.

Ce dernier a démissionné suite à l'approbation par le Parlement des mesures d'austérité exigées par l'UE.

M. Monti devrait procéder à des réformes exigées par Bruxelles pour réduire la dette de l'Italie et rétablir la confirance des marchés.

Plus tôt dans la semaine, M. Berlusconi avait perdu la majorité à la chambre basse du Parlement et promis de démissioner une fois que les mesures d'austérité auraient été approuvées par les députés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?