Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.11.2011 09h01
Mahmoud Abbas va rencontrer les envoyés américain et russe

Les envoyés spéciaux russe et américain pour le Moyen-Orient vont rencontrer séparément le président palestinien Mahmoud Abbas dimanche, pour discuter du blocage des négociations de paix, selon des responsables palestiniens.

Dimanche après-midi, à son retour de Tunisie, M. Abbas rencontrera l'émissaire américain, David Hale, et l'émissaire russe, Sergei Vershinin, a déclaré Saeb Erekat, principal négociateur de l'Autorité palestinienne.

Cette rencontre a lieu à un moment critique, alors que les palestiniens viennent d'échouer à obtenir l'unanimité requise au Conseil de sécurité pour que leur demande d'adhésion à l'ONU soit officiellement soumise au vote.

Les efforts diplomatiques visant à remettre en marche les négociations de paix israélo-palestiniennes se sont récemment intensifiés. Lundi, le Quartet diplomatique pour le Moyen-Orient, composé des Etats-Unis, de la Russie, de l'ONU et de l'Union européenne, va rencontrer séparément les négociateurs israélien et palestinien à Jérusalem.

Selon une déclaration de M. Erekat à la radio Voix de la Palestine, M. Abbas réaffirmera aux deux envoyés que "la reprise des négociations est soumise au gel de la colonisation israélienne et à la reconnaissance par Israël des frontières de 1967, comme base préalable à la solution de deux Etats".

M. Abbas expliquera également aux émissaires que la candidature palestinienne à l'ONU n'est pas en contradiction avec un effort de reprise des négociations avec Israël.

Israël et Washington s'opposent à la candidature palestinienne à l'ONU, arguant que la reconnaissance éventuelle d'un Etat palestinien ne pourra se faire qu'après un accord négocié entre Israël et la Palestine. De leur côté, les Palestiniens exigent un gel préalable de la colonisation israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-Est avant d'accepter une reprise des négociations.

Selon Saleh Ra'fat, membre du comité exécutif de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP), M. Abbas a l'intention de mettre cette rencontre à profit pour souligner auprès des deux émissaires les récentes mesures prises par Israël à l'égard de l'Autorité nationale palestinienne, telles que le gel du versement des revenus douaniers palestiniens à l'Autorité palestinienne, et l'accélération de la colonisation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?