Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.11.2011 09h49
Le Parlement italien adopte de nouvelles mesures d'austérité

Le Parlement italien a adopté samedi de nouvelles mesures d'austérité exigées par l'Union européenne, ouvrant la voix à la démission du chef du gouvernement Silvio Berlusconi et à la formation d'un nouveau gouvernement.

La Chambre des députés, chambre basse du Parlement italien, a adopté par 380 voix pour, 26 voix contre et 2 abstention le plan anti-crise destiné à restaurer la confiance des marchés, au lendemain de son approbation par le Sénat.

M. Berlusconi avait annoncé en début de cette semaine qu'il démissionnerait après l'adoption des mesures d'austérité par le Parlement, après avoir perdu la majorité absolue lors d'un vote de confiance à la Chambre des députés mardi.

Après la démission de Berlusconi, le président Giorgio Napolitano devrait entamer les consultations avec les partis politiques pour former un nouveau gouvernement.

En cas d'échec de former un nouveau gouvernement, le président doit dissoudre le parlement et convoquer des élections anticipées.

L'économiste respecté et ex-commissaire européen Mario Monti, 68 ans, devrait être nommé pour remplacer Berlusconi.

L'opposition a apporté son soutien à l'idée d'un gouvernement de technocrates, mais une grande partie de la coalition de Berlusconi demandent des élections anticipées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?