Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.11.2011 15h13
Le ministre français des AE se rendra en Afrique du Sud et au Nigeria

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé se rendra du 10 au 12 novembre prochains en Afrique du Sud et au Nigeria sur le thème de la nouvelle émergence africaine et la sécurité, a annoncé mardi le porte-parole du Quai d'Orsay Bernard Valero.

Il s'agit de la troisième visite de M. Juppé en Afrique sub- saharienne, après ses déplacements en Côte d'Ivoire le 21 mai dernier et au Soudan du Sud, en Ethiopie et en Mauritanie en juillet.

Selon la presse locale, l'Afrique du Sud comme le Nigeria font partie des nouvelles puissances émergentes dont la France tente de se rapprocher afin de peser davantage sur la scène internationale.

Selo le Quai d'Orsay, la visite du ministre français en Afrique du Sud permettra de confirmer la volonté de donner un nouvel élan à notre dialogue politique avec ce partenaire essentiel en Afrique. M. Juppé devrait être reçu par le président Zuma, et aura un entretien avec son homologue, Mme Maïte Nkoana-Mashabane. Au think tank South African Institute of International Affairs (SAIIA) à Johannesburg, le ministre prononcera une allocution sur le thème de " la nouvelle gouvernance mondiale ".

Par ailleurs, le ministre français des AE se rendra à Soweto afin de visiter des projets sociaux mis en oeuvre avec l'aide de la France, notamment une école et une banque de micro-crédit, financées par l'Agence Française de Développement (AFD). Il inaugurera ensuite les nouveaux locaux de l'Institut français à Johannesburg et rencontrera la communauté française d'Afrique du Sud à la Résidence de France.

Le ministre d'Etat se rendra ensuite le vendredi 11 et le samedi 12 novembre au Nigeria, pays avec lequel la France entretient des relations de plus en plus étroites et confiantes, tant au plan du dialogue politique que des coopérations concrètes. Cette visite sera l'occasion de rappeler le soutien fort de nos deux pays face au fléau du terrorisme. La sécurité dans la bande sahélo-saharienne et la lutte contre le terrorisme sont des priorités de la France, a précisé le porte-parole.

Au cours de cette visite au Nigeria, le ministre français devrait être reçu par le président Goodluck Jonathan et s' entretiendra avec le ministre des Affaires étrangères, M. Olugbenga Ashiru. Ces entretiens permettront de poursuivre le dialogue politique engagé avec le Nigeria, avec lequel la France a signé un partenariat stratégique lors de la visite du président Yar'Adua en France en 2008.

D'après M. Valero, le ministre français évoquera le rôle déterminant du Nigeria au sein de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et du Conseil de sécurité de l'ONU en faveur de la paix et de la démocratie lors des crises ivoiriennes et libyennes.

Il assistera à la signature d'une convention de financement d' un projet de l'AFD en faveur des transports urbains dans la ville de Lagos d'un montant de 100 millions de dollars. La dernière étape du déplacement du ministre d'Etat se déroulera à Kano, au nord du Nigeria, où il rencontrera le gouverneur de l'Etat et l' émir de Kano. Il interviendra à la " Mambaya House ", centre de conférence de l'Etat de Kano, sur le thème de la France et l' émergence africaine, ajoute le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?