Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.11.2011 10h15
Colombie: le chef des FARC tué par les forces gouvernementales

Le gouvernement colombien a annoncé vendredi que ses forces de sécurité avaient tué Alfonso Cano, commandant en chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

Les forces de sécurité gouvernementales ont abattu Cano vendredi dans la jungle, près de la ville de Suarez, dans la province septentrionale de Cauca, a précisé le ministère colombien de la Défense.

Le gouverneur de la province de Cauca, Alberto Gonzalez, a confirmé la mort d'Alfonso Cano, en déclarant à une radio locale que le chef des FARC avait été tué dans l'ouest de la province.

Une récompense de 5 millions de dollars était promise pour la capture d'Alfonso Cano, qui avait pris la tête des FARC après le décès de son prédécesseur en 2008.

La mort d'Alfonso Cano constitue une nouvelle victoire pour le gouvernement colombien dans sa lutte contre les FARC, dont le chef militaire Mono Jojoy a déjà été tué l'année dernière.

Le mois dernier, un autre membre important des FARC, Jose Neftali Umenza, en charge du trafic de drogue dans la région Pacifique, a également trouvé la mort dans une explosion survenue dans une zone rurale près de la ville portuaire de Buenaventura, dans le sud-ouest de la Colombie.

Les FARC, qui constituent le plus important groupe rebelle colombien, sont en guerre contre le gouvernement depuis leur création en 1964.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?