Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.11.2011 08h26
La Corée du Sud cherche à discuter avec la Chine et le Japon du dossier nucléaire de la RPDC

La Corée du Sud cherche à organiser une réunion trilatérale avec les ministres des Affaires étrangères de la Chine et du Japon en novembre sur le programme nucléaire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), ont rapporté lundi des médias locaux.

Les trois pays pourront se réunir en marge du prochain sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) en Russie ou lors d'un sommet de l'Asie de l'est en Indonésie pour la coordination des politiques sur la RPDC, a indiqué un responsable gardant l'anonymat cité par l'agence de presse Yonhap.

La réunion, si elle a lieu, serait le seconde réunion trilatérale du genre depuis le mois de juillet.

La Corée du Sud cherche séparemment à obtenir un troisième tour des négociations sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne avec la RPDC, suivant les deux premiers tours des pourparlers similaires entre la RPDC et les Etats-Unis, selon ce responsable.

Ces remarques interviennent au moment où des vagues d'efforts diplomatiques sont déployés afin de relancer les négociations multilatérales, entrées dans l'impasse depuis 2008, sur le dossier nucléaire de Pyongyang.

Pyongyang a déclaré "morts" les pourparlers à six sur la dénucléarisation en 2009, mais a récemment exprimé son souhait de retourner à la table de négociation.

Kim Jong II, dirigeant de la RPDC, a déclaré au vice-Premier ministre chinois Li Keqing, en visite en RPDC la semaine dernière, que la RPDC souhaitait voir reprendre les pourparlers le plus tôt possible.

La Corée du Sud demande à la RPDC d'abandonner son programme d'enrichissement d'uranium et de permettre aux inspecteurs de vérifier son processus de désarmement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?