Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.11.2011 08h24
Allemagne : le parti de Merkel réfléchit à un salaire minimum

L'Union chrétienne-démocratique (CDU) d'Allemagne, parti de la chancelière allemande Angela Merkel, réfléchit à un système de salaire minimum, qui marquerait un changement fondamental dans la politique industrielle de cette locomotive économique européenne.

Une motion en ce sens sera soumise à un congrès de la CDU prévu du 13 au 15 novembre.

"La chancelière le considère comme un problème concernant la dignité du travail", a déclaré Georg Streiter, porte-parole de Mme Merkel, qui l'a qualifié d'une étape révolutionnaire puisque cela se détache complètement de la position précédente du parti.

"Cette question n'est plus que +nous allons avoir un salaire minimum+, mais comment nous allons négocier sur le niveau exact", a affirmé pour sa part le ministre du Travail Ursula von der Leyen, également de la CDU.

Ce changement de politique est largement considéré comme un moyen du groupe politique centre-droite pour attirer les voix de la classe moyenne lors des élections générales de 2013.

La motion du salaire minimum devrait être déterminée par une commission qui prendrait le salaire du travail provisoire comme référence.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?