Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.10.2011 08h26
Neuf militaires thaïlandais accusés de meurtre de 13 marins chinois sur le Mékong

La police thaïlandaise a porté plainte contre un groupe de neuf militaires thaïlandais en liaison avec le meurtre de 13 marins chinois sur le Mékong plus tôt ce mois, a rapporté le Bangkok Post dimanche.

Les neuf suspects, qui font partie d'une unité spéciale de la 3e Division de l'armée thaïlandaise, se seraient rendus à la police vendredi après la publication d'un mandat d'arrêt à leur encontre.

Ils ont été interrogés par la police et pourraient faire face à des accusations de meurtre et de falsification de preuves. Mais ils ont nié toutes les accusations, selon le journal.

Le vice-Premier ministre thaïlandais Chalerm Yubamrung avait indiqué que "des preuves solides" avaient montré que les deux cargos en question, où se trouvaient les 13 marins chinois, avaient été attaqués par des armes à feu depuis le côté thaïlandais.

Par ailleurs, il a souligné que ces marins chinois n'étaient pas liées aux crimes de drogue.

De son côté, le chef de la police thaïlandaise le général Priewpan Damapong avait révélé vendredi les identités des neuf suspects, tout en soulignant que l'armée et le gouvernement thaïlandais n'étaient pas derrière ce meurtre.

Les deux cargos, Huaping et Yu Xing 8, ont été attaqués le 5 octobre sur le Mékong près de la zone du Triangle d'or et 13 marins chinois ont été tués.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Conversation téléphonique entre le président chinois Hu Jintao et son homologue français Sarkozy
Nouvelles principales du 28 octobre
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?