Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.10.2011 13h13
Le Conseil de sécurité de l'ONU met fin à la zone d'exclusion aérienne en Libye

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité jeudi une résolution mettant fin à la zone d'exclusion aérienne en Libye instanré plus tôt cette année pour protéger les civils contre les attaques des forces de Kadhafi.

La résolution 2016, soumise par la Russie et la Grande-Bretagne et approuvée par les 15 membres du conseil, révoque à la fin du mois d'octobre les articles de la résolution 1973. La résolution 1973 a été adoptée par le conseil le 17 mars et a conduit à l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne par l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN).

La résolution adoptée jeudi a salué "les développements positifs en Libye qui amélioreront les perspectives pour un avenir démocratique, pacifique et prospère dans le pays".

La mort de l'ancien leader Mouammar Kadhafi et la déclaration de la libération du pays le 23 octobre dernier ont fait avancer le pays vers un nouveau gouvernement intérimaire. La déclaration a mis fin au conflit entre le régime Kadhafi et les rebelles libyens qui ébranlait le pays depuis février et qui avait nécessité la participation de l'OTAN aux côtés des rebelles.

Vitaly Churkin, représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU, a expliqué le processus derrière la rédaction de la résolution 2016 aux journalistes après le vote.

"Nous avons travaillé de manière productive et positive avec la délégation du Royaume-Uni pour rédiger cette résolution", a-t-il déclaré. "La délégation britannique a ajouté des éléments à notre résolution, nous avons ajouté des éléments à leurs éléments".

M. Churkin a qualifié la nouvelle résolution de "très importante", car elle souligne les événements dramatiques survenus en Libye ces derniers mois.

La représentante permanente américaine à l'ONU, Susan Rice, a déclaré aux journalistes qu'elle pense que le travail en cours du Conseil sur la Libye est "une période extraordinaire d'activité".

Elle a ajouté que les Etats-Unis, qui sont membres de l'OTAN et qui ont soutenu ses actions en Libye, sont très optimistes pour l'avenir de la Libye et aimeraient que le nouveau gouvernement intérimaire s'assure qu'il incluse bien tous les Libyens et reste respectueux de leurs droits indépendamment de leur passé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vaisseau spatial Shenzhou-8 a été transféré verticalement sur la rampe de lancement et sera lancé début novembre
Nouvelles principales du 27 octobre
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?
Quand l'Occident tirera t-il enfin les leçons de l'histoire ?
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois