Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.10.2011 10h46
Obama donne le feu vert à l'envoi de militaires américains en Ouganda pour aider à combattre les rebelles de la LRA

Le président américain Barack Obama a annoncé vendredi avoir autorisé l'envoi de quelque 100 militaires américains en Ouganda et dans d'autres pays de l'Afrique centrale pour aider à combattre les rebelles de l'Armée de résistance du seigneur (LRA).

"Le 12 octobre, une première équipe de militaires américains avec des équipements de combat appropriés est déployée en Ouganda", a annoncé M. Obama dans une lettre adressé aux leaders du Congrès.

Les troupes supplémentaires seront déployées dans les prochains mois, dont une deuxième équipe de combat, le personnel de communication et logistique, a indiqué M. Obama.

"Le nombre total de militaires américains pour cette mission est d'environ 100", a dit le président, notant qu'ils travailleront en tant que consillers auprès des forces partenaires qui ont pour mission de déloger des champ de bataille Joseph Kony et d'autres responsables de la LRA.

Il a dit que les éléments de l'armée américaine seront déployés également dans le Soudan du Sud, en République centrafricaine et en République démocratique du Congo (RDC) avec le consentement des ces pays. "Le soutien fourni par l'armée américaine renforcera les efforts régionaux contre la LRC", a affirmé le président Obama, soulignant que les militaires américaines ne fournissent que des informations, de conseils et d'assistance aux forces des pays partenaires et n'engagent le combat contre les forces de la LRA qu' en cas nécessaire pour l'auto-défense.

La LRA, formée dans les années 1980, a été délogée par l'armée ougandaise en 2002. Les rebelles de la LRA se sont réfugiés alors dans les pays voisins, dont la RDC, le Soudan du Sud et la République centrafricaine.

"Depuis plus de 20 ans, les rebelles de la LRA ont asassiné, violé et enlevé des dizaines de milliers d'hommes, de femmes d'enfants en Afrique centrale et continuent à commettre des atrocités dans la région, ce qui a un impact disproportionné sur la sécurité régionale", a dit Obama.

Depuis 2008, les Etats-Unis ont souteni les efforts militaires des pays de la région pour combattre la LRA et protéger les communautés locales.

"Je pense que l'envoi de militaires américcains est dans l'intéret de la sécurité nationale et de la politique étrangère des Etats-Unis et fera une contribution importante à la lutte contre la LRA en Afrique centrale", a conclu le président Obama.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est confiante dans la capacité de l'Europe à lutter contre les crises
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis
Vive l'Amérique !
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine