Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.10.2011 15h34
Tentative d'assassinat déjouée : l'ambassade saoudienne remercie les Etats-Unis

L'ambassade d'Arabie saoudite à Washington a remercié les autorités américaines pour avoir déjoué une tentative d'assassinat contre son ambassadeur, a déclaré mardi l'ambassadeur sur son Tweeter.

"L'ambassade aimerait remercier les agences gouvernementales américaines qui ont empêché un acte criminel", a déclaré l'ambassade saoudienne.

"Le complot d'assassinat contre l'ambassadeur est une violation odieuse des normes, standards et conventions internationales", a déclaré l'ambassade.

Plus tôt mardi, le Département américain de la Justice a annoncé que deux ressortissants iraniens, dont l'un dispose de la double nationalité américaine et iranienne, étaient inculpés aux Etats-Unis pour leur participation présumée dans une tentative d'assassinat contre l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Washington, Adel al-Jubeir.

Manssor Arbabsiar, 56 ans, qui dispose la double nationalité américaine et iranienne, et l'Iranien Gholam Shakuri, sont poursuivis pour conspiration de meurtre contre un responsable étranger, et conspiration d'usage d'une arme de destruction massive, entre autres, a indiqué le Département de la Justice dans un communiqué. Ce complot était dirigé par "des événements du gouvernement iranien", a déclaré le département.

Toutefois, les autorités iraniennes ont rejeté ces accusations mardi, en les qualifiant de "fausses et sans fondement", ont rapporté des médias en citant la chaîne de télévision iranienne Press TV.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wu Bangguo appelle au renforcement des relations sino-canadiennes
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine