Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.10.2011 15h48
Le président chilien appelle les manifestants étudiants à reprendre le dialogue avec le gouvernement

Le président chilien Sebastian Pinera a appelé dimanche les manifestants étudiants, qui sont descendus dans les rues pour réclamer une éducation publique gratuite, à la reprise du dialogue avec le gouvernement.

"Le gouvernement a un compromis clair et ferme pour assurer à tout le monde une éducation de qualité [...] et, une éducation gratuite", a déclaré M. Pinera, appelant la Confédération estudiantine chilienne (Confech) à retourner à la table de négociations.

Les leaders estudiantins ont interrompu mercredi dernier les discussions avec le gouvernement, l'acussant de ne pas avoir suffisamment fait pour maintenir les financements à l'éducation.

Jeudi, de nouveaux affrontements ont eu lieu dans la capitale Santiago, menant à des centaines d'arrestations, et la Confech a appelé à une nouvelle grève nationale les 18 et 19 octobre prochains.

Quelque 40% des étudiants chiliens dépendent du soutien financier de leurs parents pour leurs études universitaires.

Le mouvement estudiantin qui dure depuis plus de cinq mois a obtenu la sympathie de nombreux Chiliens et a affaibli la popularité de l'administration Pinera, selon de récents sondages.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exhorte à une amélioration du système de distribution des produits agricoles
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation